Daniel Bensaïd

2008

Éditions Lignes, Paris,
janvier 2008, 160 pages

« Pour que la gauche d’imposture que Bernard-Henri Lévy s’empresse de secourir puisse encore faire illusion en se présentant comme la seule possible, la seule raisonnable, la seule concevable, il se doit de disqualifier l’autre gauche, d’exorciser ses vieux démons. Pour que sa nouvelle gauche moderne, riche de candidats aux transferts, puisse être « sans frontières » sur sa droite, il faut la garder et la murer solidement sur sa gauche. Il faut donc changer les noms, brouiller les cartes, inverser les valeurs. Il faut, absolument, par un simple détournement rhétorique orwellien, par un détournement de novlangue aussi audacieux que celui transformant les exploités en privilégiés et les patrons en otages, il faut donc que la gauche fidèle, la gauche non reniée, non frelatée, non repentie, soit stigmatisée. »

Daniel Bensaïd répond ici au dernier livre de Bernard-Henri Lévy, Ce grand cadavre à la renverse  : il réfute point par point les prétendus « sept péchés capitaux » que son auteur, en nouveau théologien , impute à la gauche radicale. Le présent essai est également une vigoureuse affirmation de la nécessité d’une politique anticapitaliste aujourd’hui.

Commander le livre

28 EU Superga 2750Sangallosatinj Baskets Basses Fille Beige Ivory K13 28 EU Baskets Basses Fille Beige Ivory K13 wcYhYwwGu

SKU-72232-ixf565
Superga 2750-Sangallosatinj, Baskets Basses Fille, Beige (Ivory K13), 28 EU
Superga 2750-Sangallosatinj, Baskets Basses Fille, Beige (Ivory K13), 28 EU

Nous employons plus de 900 personnes dans 13 pays gèrent collectivement CHF 162,3 milliards d’actifs en faveur de nos clients (au 31 Mars 2017).

GAM: faire progresser le potentiel du capital.

GAM

Aperçu

Notres stratégies

Fonds

Reebok Baskets Hayasu Femme Noir 8DUkv
LinkedIn Baskets Hautes Femmes Palladium Baggy Baskets Hautes Femmes Rose Blanc Whisper Pink/Marshmallow L25 38 EU Palladium Baggy 38 EU Rose (Blanc Whisper Pink/Marshmallow L25) PHCRYFun9

28 EU Superga 2750Sangallosatinj Baskets Basses Fille Beige Ivory K13 28 EU Baskets Basses Fille Beige Ivory K13 wcYhYwwGu

SKU-72232-ixf565
Superga 2750-Sangallosatinj, Baskets Basses Fille, Beige (Ivory K13), 28 EU
Superga 2750-Sangallosatinj, Baskets Basses Fille, Beige (Ivory K13), 28 EU
CONDENSE PARIS
4.6 / 5 Pleaser Pink Label Jenna-02 Pleaser Pink Label Jenna02 Escarpins Bride Arriere Femme Noir Blk Faux Leather Bpu 46 EU 46 EU Escarpins Bride Arriere Femme qb7hzJB
CHIC NANA Chaussure Femme Mode Bottines Escarpins en effet daim bout ouvert motif perforet en couleur Vert kaki 39 6w8yOP

Naviguez dans l'univers

Crème Active Hydratante
  • Imprimer la page
  • Copier le lien
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+
  • Partager sur Pinterest
Amazon.fr J'achète
S'ABONNER A LA NEWSLETTER
7 juillet
OBJECTIF : 120000€
23,056 € COLLECTÉS
84 %
Accueil > Editorial > Info >

3,5 milliards d’euros: le montant des fonds qui permettent aux clients des principales banques françaises de spéculer sur les matières premières agricoles

Il y a tout juste deux ans, sous la pression d’Oxfam France, les principales banques françaises prenaient des engagements forts pour réduire ou stopper leurs activités spéculatives sur les matières premières agricoles. Dans le même temps, les parlementaires votaient dans le cadre de la réforme bancaire des mesures de régulation de ces activités toxiques. Dans un nouveau rapport publié aujourd’hui lundi 23février ( téléchargeable ici ), l’ ONG fait le bilan des promesses et des progrès législatifs. Et le constat est sans appel: tout reste à faire.

En février 2013, Oxfam France présentait un classement des banques françaises impliquées dans des activités néfastes de spéculation sur les cours des matières premières agricoles. L’étude démontrait que quatre grands groupes bancaires français, la BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Agricole/ LCL et le groupe BPCE , étaient directement impliqués dans ces activités, et géraient au moins 18 fonds permettant à leurs clients de spéculer sur les matières premières, pour une valeur totale correspondant à 2 583 millions d’euros.

, explique Clara Jamart, auteure de l’étude pour Oxfam France.

Deux ans plus tard, les résultats de cette nouvelle étude démontrent que trois groupes bancaires français proposent toujours à leurs clients des outils permettant de spéculer sur les prix des matières premières agricoles: la BNP Paribas, la Société Générale et le groupe BPCE (Caisse d’Epargne et Banque Populaire), via Natixis. Le Crédit Agricole semble bien avoir respecté ses engagements et cessé toute activité spéculative sur les marchés agricoles, mais refuse toujours de prendre des engagements fermes dans la durée. Au final, le montant total des fonds gérés par les banques françaises et exposés aux matières premières agricoles s’élève aujourd’hui à au moins 3 561 millions d’euros, dans un secteur où l’opacité reste la règle.

Pour Clara Jamart, le bilan est très maigre: .

Du côté politique, le gouvernement semble bien peu pressé de mettre en œuvre les nouvelles mesures légales de la réforme bancaire, et de jouer son rôle de régulateur. Plus d’un an et demi après le vote de la réforme bancaire, les mesures législatives concernant la transparence et la régulation des marchés dérivés de matières premières agricoles ne sont toujours pas mises en œuvre.

, déclare Clara Jamart.

Oxfam France appelle les banques françaises à prendre au plus vite des engagements complémentaires forts, basés sur les recommandations du rapport, et à tenir leurs promesses dans la durée. Mais surtout, l’ ONG insiste pour que le gouvernement prenne ses responsabilités et refuse de céder aux lobbies financiers en laissant libre cours à ceux qui spéculent sur la faim.

Puisque vous êtes ici…
Study of multicellular architecture with controlled microenvironment
Etude d'architecture multicellulaire avec le microenvironnement contrôlé
1 LPCV - Laboratoire de physiologie cellulaire végétale
1 LPCV - Laboratoire de physiologie cellulaire végétale
Abstract : This thesis dissertation is comprised of three major parts. The first part devotes to all the technological developments that have been realized in my thesis study. These developments in microfabrication, in image acquisition and analysis, and in the traction force analysis had solved various problems we have encountered during our study of epithelial architecture. The second part describes the study of the spatial organization of the adhesion systems in epithelia. From their polarity, their functioning, to their remodeling, the epithelial architecture is deeply linked with the adhesion systems. With the capability to well define the location of cell-matrix interaction, we examined how the intercellular adhesion was organized according to the cell-matrix adhesion. Our results highlighted the instructive role of cell-matrix adhesion in organizing the intercellular adhesion. This organization subsequently governed the internal polarity which was indicated by the centrosome positioning. During epithelial remodeling, both the adhesion system and internal polarity were subjected to modification. Nevertheless they could be regulated differently depending on the context of remodeling. The last part is focused on the physical aspect of the epithelial architecture. Apart from the biochemical signaling network, mechanical force is also a substantial ingredient in morphogenesis. Together with our techniques in micropatterning the soft gel, the development of software for traction force microscope, and our knowledge of cell-cell positioning, we were able to analyze precisely the mechanical property of the multicellular architecture. We found that the cellular contractility was modulated by the spatial organization of the adhesion system. It permitted us to complete the current physical model of epithelial geometry with an anisotropic term for contractility. This new physical model could effectively account for the cell positioning on various matrix geometries.
Résumé : Ce manuscrit de thèse est composé de trois parties dédiées aux développements technologiques nécessaires à l'étude de la polarité et des contraintes mécaniques dans les cellules épithéliales. La première partie décrit les développements technologiques et méthodologiques qui ont été réalisés en micro-fabrication et traitement de surface, acquisition et analyse d'image, et mesure des forces de traction. La deuxième partie décrit l'étude de l'organisation spatiale du système d'adhérence des cellules épithéliales. De la régulation de leur polarité à celle de leur fonction, l'architecture des cellules épithéliales est profondément liée à leur système d'adhérence. Nous avons utilisé les micropatrons adhésifs pour contrôler la géométrie de la matrice extra-cellulaire pour examiner l'effet de l'adhérence des cellules avec la matrice sur la position des zones d'adhérence intercellulaire. Nos résultats montrent que l'organisation spatiale de l'adhérence cellule-matrice joue un rôle déterminant sur celle de l'adhérence intercellulaire. Ils montrent également que cette organisation dirige ensuite la position du centrosome et l'orientation de l'ensemble de la polarité interne. Lors d'une réorganisation spatiale de l'épithélium, comme c'est le cas au cours de la transition épithélium-mésenchyme, les systèmes d'adhérence et la polarité interne subissent tous les deux de profondes modifications. Néanmoins, les cellules semblent capables de les réguler de façon indépendante selon le type de stimulus qui induit la réorganisation. La dernière partie est une analyse des paramètres physiques impliqués dans l'architecture épithéliale. En parallèle des régulations biochimiques, les contraintes mécaniques jouent également un rôle fondamental dans la régulation des processus morphogenétiques. L'association de l'ensemble de nos développements technologiques (patterning de substrat déformable, logiciel de détection et de mesure de force, contrôle du positionnement des cellules) nous a permis d'analyser précisément les propriétés mécaniques des architectures multicellulaires. Nous avons découvert que l'organisation spatiale du système adhérence était un régulateur majeur de l'intensité et de la répartition des forces intra-cellulaires. Cette observation nous a permis de proposer une modification du modèle actuel de distribution des contraintes dans un épithélium qui prend en compte l'anisotropie des forces inter-cellulaires en réponse à l'hétérogénéité de la matrice extra-cellulaire. Ce nouveau modèle physique permet de rendre compte des positions adoptées par les cellules en réponse aux différentes géométries de la matrice extra-cellulaire.
Keywords : Hommes Classiques Jack Faux Suède Fixation Dentelle Usure Formelle Chaussures Richelieu EU 41 Bleu Marine jMaswdyn
Angkorly Chaussure Mode Sandale Mule Plateforme Lanière Cheville Femme brodé Fantaisie Lanière Talon compensé Plateforme 11 CM Camel YS37 T 38 5s8Ek8
Image analysis SAUCONY Sneakers amp; Tennis basses femme 6T2VtqSZ7Y
Biomecanics Bas Garçon Rouge Red 37 EU Enfant NaPrHP2nh
Polarity
Mots-clés : Giesswein Pantoufle Waldeck 23 natur nWAIza
Analyse d'image Microscopie du Traction Force Chaussures Lionel Messi Adidas Messi noires homme xqBYYS
Noël Access Mini Adeny Bottillons Bébé Fille Bleu Bleu 23 EU Bottillons Bébé Fille Bleu (Bleu) 23 EU Noël Access Mini Adeny inItRiX3ZC
Type de document

Nous employons plus de 900 personnes dans 13 pays gèrent collectivement CHF 162,3 milliards d’actifs en faveur de nos clients (au 31 Mars 2017).

GAM: faire progresser le potentiel du capital.

GAM

Aperçu

Notres stratégies

Fonds

Twitter LinkedIn Youtube